26/11/2004

Les moineaux

Elle passait par le parc
Longeait le petit lac
S'asseyait sur le banc
Pour attendre sagement.
 
Elle mangeait sa tartine
Chantonnait en sourdine
Pour ne pas effrayer
Ses oiseaux préférés.
 
Enfin ils arrivaient
Et près d'elle se posaient
Picoraient les morceaux
Elle aimait les moineaux.
 
"Elfarranne."
 
 
 

11:30 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (18) |  Facebook |

Commentaires

*** Très beau et touchant
biz

Écrit par : Epine de Rose | 26/11/2004

.. Je viens te souhaiter un très bon we.

Écrit par : Anaisorchidee | 26/11/2004

Quel magnifique écrin... Pour attendre la ... neige... :-)))))

Écrit par : Neige | 26/11/2004

Formidable! Sauf quand même que je ne vois plus beaucoup de moineaux près de chez moi...

Écrit par : Le Vieux | 26/11/2004

la liberté de vos rimes Quand avec les mots on veut faire des rimes
Il faut que leurs fins soient richissimes
Car ant et ent, ou yer et rés ne sont pas rimes
Et vos vers, ici, deviennent pédantissimes

Écrit par : Frans | 26/11/2004

A Frans Chacun son avis cher Frans, mais merci de votre visite quand même.

Écrit par : Elfarranne | 26/11/2004

... Je te souhaite un très bon week-end !

Bises, à bientôt ...

Écrit par : Fred | 26/11/2004

... Elle aime bien écrire de longue lettre,
En regardant toujours par sa fenêtre,
Et souhaiter si fort,
Que la neige tombe encore,
Tombe surtout enfin ici,
Pour qu'enfin elle oublie,
Toutes ces choses qui la rendent las,
Qui causent son trépas...

Écrit par : Princesse des neiges | 26/11/2004

bon week-end bon week-end à toi ma douce elfaranne

Écrit par : coco | 26/11/2004

. Merci pour tes passages et tes mots laisser....
Trés joli texte comme toujours....
Bon week end...
Gros bisous

Écrit par : Jubei | 27/11/2004

Cette photo me rappelle avec bonheur un petit square, au bas de la rue Mouffetard, à Paris.

merci...

Écrit par : Cri | 27/11/2004

:)) et voilà un gain de temps pour mon visiteur fantôme, l'adresse ici immédiatement, "you're welcome"

mdr

Écrit par : BT | 27/11/2004

moineaux et oisillons
sont à nos coeurs d'enfants
ce qu'étaient pastoureaux et moinillons
au bedau boufi et pouffant

en hommage à Frans qui
face à la simplicité de l'intelligence du coeur
assène ses règles de syntaxe majeure

je t'embrasse
belle elfarranne
ps: SUPERBE le fond d'écran!!!!
(un autoportrait je parie?! ...)
;-)

Écrit par : crassipan2 | 27/11/2004

;-))))) tout simplement génial le nouveau look ! comme toi
je t'embrasse

Écrit par : Ange | 27/11/2004

Je me fais moineau ... Pour dire à Monsieur Frans, que se ne sont point les rimes qui font la beauté du texte.
Mais bien, le coeur que l'écrivain y met.
Dommage qu'il doive toujours exister des donneurs de leçons !
Très beau texte à nouveau.
Je suis entièrement exquis de la beauté de tous tes écrits.
Bises ...
Jean-Pierre

Écrit par : Jean-Pierre | 27/11/2004

*) Ah! l'hiver et ses lumières...
Petits moineaux dans nos coeurs et nostalgie d'enfance...
Merci pour tout douce Elfarranne.

Écrit par : méli la fée | 27/11/2004

... ne serais-ce pas la délicieuse musique de Yann Tiersen que j'entends chez toi... :-)

bonne journée

Écrit par : carpe diem | 28/11/2004

elfe très belle photo excellente semaine à toi

Écrit par : élise | 28/11/2004

Les commentaires sont fermés.