08/11/2004

Evanescence.

 
...au son d'une romance
Me laisser aller à la danse
Jusqu'à perdre le sens
D'une quelconque existence...
 
"Elfarranne."

22:19 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

voilà qui ne serait pas
désavoué par
un derviche tourneur
ou tout autre danseur
des lascives langueurs
bonne nuit!

Écrit par : crassipan | 08/11/2004

PERDRE CONNAISSANCE ... Dans les bras d'un prince charmant,
Qui t'aurait fait tourner la tête,
Dans le parc du palais en valsant,
Le jour qui fut pour toi ta plus belle fête ...
Vite ! vite ! des sels pour la Reine des Elfes ! ! !
Je t'embrasse très fort.
Jean-Pierre

Écrit par : Jean-Pierre | 08/11/2004

... Que le soleil de ce matin illumine ta journée ...

Bises

Écrit par : Fred | 09/11/2004

Haaaaaaaa la danse L'éternel oubli dans l'éternel recommencement

Écrit par : Nola | 09/11/2004

... Je lui dirai les mots bleus
Ceux qui rendent les gens heureux
Je lui dirai tous les mots bleus
Tous ceux qui rendent les gens heureux
Tous les mots bleus


:O)

Écrit par : LeChanteur | 09/11/2004

Eva ... Naissance ... De ce qui ne sera qu'existense ... Prudence ... Ou imprudence ... Dans l'enfance ... Et la magnificence ... De l'absence ... Biz ... Anse

Écrit par : Marc | 09/11/2004

éphémère peut-être... toujours très joli!
Merci pour ton bonsoir qui touche.

Écrit par : Anatolie | 09/11/2004

... bonsoir elfaranne! perdre le sens, c'est ainsi mieux le saisir....gos bisous

Écrit par : goutte de mer | 09/11/2004

c'est court, mais assez joli... Et cette douceur qui te caractérise...

Écrit par : Christ | 09/11/2004

... merci pour tes mots déposés...

Écrit par : paikanne | 09/11/2004

Les commentaires sont fermés.