18/10/2004

La dame aux roses.

 
Elle venait s'y promener chaque jour
S'envolait alors son humeur morose
Elle en prenait soin avec grand amour
On la nommait là-bas la dame aux roses.
 
Elle aimait s'imprégner de leur parfum
Qu'elles soient bien fleuries ou à peine écloses
Elle leur parlait tout bas comme à quelqu'un
Elle était l'une d'entre elles la dame aux roses.
 
Ses longs cheveux entourant son visage
Les yeux veloutés sous ses paupières closes
Elle semblait rêver seule sur son nuage
Elle était si belle la dame aux roses.
 
"Elfarranne."
 

20:43 Écrit par 0 | Lien permanent | Commentaires (19) |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir Elfarranne Juste pour venir te lire...
Et te dire
Que je tiens toujours
;-)
Bisou doux

Écrit par : Fléa... | 18/10/2004

Très joli Ce poème a comme un parfum...
Serait-ce... ?

;)

Écrit par : Marco | 18/10/2004

La dame aux roses... ce soir, cela pourrait être moi...

Écrit par : Christ | 18/10/2004

LA DAME AU COEUR DE ROSE ... N'est autre que toi,
Plume parfum de rose,
Me mettant en émoi,
Âme couleur rose,
Plus pure encore que la foi,
Me fait voir vie en rose,

Écrit par : Jean-Pierre | 18/10/2004

!!! Mais tu es une source inépuisable !
Bonne soirée.

Écrit par : Anaisorchidee | 18/10/2004

Je passais...

Tu peux me dire le nom du morceau et de l'interprète ? J'adore le son du violoncelle... Allez, je reste encore quelques minutes...

Bisou

Écrit par : Cri | 18/10/2004

la dame aux roses très joli et très paisible...

Écrit par : Anatolie | 19/10/2004

un diamant, une perle de rosée Chaque matin, des perles de rosée
Venaient se déposer des sur leur pétales
Comme des diamants, des grains de cristal
Qui en glissant, faisaient comme des trainées
Détoiles.

Écrit par : aramis-le-rimailleur | 19/10/2004

juste pour lire

Écrit par : | 19/10/2004

pour me plonger dans ce doux monde de fée

Écrit par : Nola | 19/10/2004

... ... merci !

[Ah, douces roses... (mmm)]

Écrit par : Angelo of Blood | 19/10/2004

*** Une nouvelle fois tes mots font mouche et me touchent...
Je t'embrasse

Écrit par : Sweeety | 19/10/2004

Pour relire

Écrit par : | 20/10/2004

un baiser pour toi du matin jusqu'à la nuit...;-)

Écrit par : fun. | 20/10/2004

silence... et merci... Merci de me rappeler qu'un jour je fus sa "fée des orchidées" comme il aimait m'appeler...
Merci de me rappeler que je dois me secouer pour susciter les étoiles qui brillaient dans ses yeux quand je lui disais : "regarde, on est bénis ! encore une nouvelle floraison aujourd'hui"
Il aimait cette attention pour mes princesses et les choses simples...
Je l'ai perdue en jour dans des douleurs...
De par tes mots, je me découvre l'envie de retrouver ces couleurs...
Phrases réjouissantes, motivantes et salvatrices...
Je n'étais peut-être pas si ridicule que ça à les regarder comme des enfants en train de se chamailler.
Merci... espoir retrouvé alors que je venais de poster l'inverse !!!

Écrit par : Amphitrite | 20/10/2004

*** En te lisant, je sens le parfum des roses envahir mes pensées.
Que c'est agréable ! Merci, efarranne.

Écrit par : Ialosileth | 20/10/2004

Un petit coucou... Un peu enrhumée, mais malgré tout, j'ai réussi à sentir le parfum ennivrant de roses qui émanne de ton joli poème !
Gros bisous à toi et bonne fin de semaine !

Écrit par : Malak | 20/10/2004

Amphitrite Merci de ton commentaire , il m'a très touchée ...
As-tu une adresse où je peux te lire?
J'espère à bientôt , biz

Écrit par : elfarranne | 20/10/2004

Superbe !! Oui superbe textes j’aime bcp

Que les roses sont tendre pas leur épines si piquantes…. rien a voir bien entendu, mais ça en dit long … pas vrai héhé bonne journée a toi bizz

Écrit par : scoodi | 21/10/2004

Les commentaires sont fermés.